Les bénéfices

Les rues conviviales ont le potentiel de générer des impacts positifs pour leur communauté, qu'elles soient dans des quartiers urbains ou des milieux périurbains et ruraux. Les impacts les plus documentés ont été regroupés sous quatre thèmes : l’économie, la mobilité, l’environnement, et la santé/équité. Chacun de ces thèmes propose des études et de la documentation vous permettant d'approfondir vos connaissances, n'hésitez pas à les consulter !

 


     LES BÉNÉFICES ÉCONOMIQUES

 

  • La fidélisation de la clientèle de proximité aux commerces locaux : proposant des modes de déplacements actifs confortables et agréables, la rue commerciale conviviale favorise la consommation locale des résidents. De plus, ces milieux de vie ont également comme effet d’attirer de nouveaux résidents et consommateurs intéressés par les modes de vie axés sur l’accessibilité, la proximité des biens et services, ainsi que la densité.
  • La diversification des consommateurs : la diversité des modes de transport pouvant être utilisée de manière sécuritaire permet également de diversifier la clientèle des établissements d’affaires des rues conviviales, tels que les commerçants, les propriétaires fonciers, les développeurs et les investisseurs immobiliers.
  • L'optimisation des rues selon leurs besoins commerciaux : la planification de l’espace disponible sur les rues commerciales en prenant en compte les besoins des acteurs locaux (ex. : agrandissement des espaces de terrasse sur les rues commerciales) permet une optimisation des retombés positives des aménagements pour la communauté.
  • Une accessibilité pour tous aux services des commerçants : misant sur des modes de transport permettant le déplacement d’un plus grand nombre de personnes (ex. : transport en commun, vélo, marche), la rue conviviale permet d’améliorer la capacité d’accueil des rues commerciales lors des heures de fort achalandage.
  • Plus de création d'emplois : pour chaque dollar investi, les projets de réfection de rues comprenant des aménagements dédiés aux modes de transports durables, particulièrement le transport collectif, créent de plus grandes retombées en matière de création d’emploi que les projets de réaménagement suivant l’approche traditionnelle.

    


     LES BÉNÉFICES EN MOBILITÉ

 

  • Une capacité de déplacement améliorée : en misant sur des modes de transport ayant un potentiel important en matière de personnes déplacées et à l’espace nécessaire à leur mise en opération, la rue conviviale permet une gestion efficace de la mobilité.
  • Des rues accessibles pour tous : la rue conviviale favorise une utilisation des espaces publics et une circulation aisée pour tous.

  • Une diversification des choix des modes de transport : en plus de renforcer la capacité de déplacements, les rues conviviales permettent également de diversifier les modes utilisés, ce qui améliore l’efficacité, la flexibilité et la fiabilité de ces axes de déplacements.
  • Des rues interconnectées facilitant les déplacements actifs : alors que l’approche traditionnelle de planification des transports prévoit un rabat des déplacements vers les artères majeures, la planification selon les principes de rues conviviales opte pour des systèmes d’une plus grande diversité de rues connectées. Les itinéraires sont ainsi plus diversifiés, plus directs et plus courts.

 


     LES BÉNÉFICES ENVIRONNEMENTAUX

 

  • Des modes de transport moins polluants : représentant une part important des émissions de gaz à effet de serre, le secteur du transport a tout avantage à réaliser un virage vers les modes de déplacements ayant une empreinte carbone plus faible comme les transports actifs ou collectifs.
  • Des aménagements plus verts et bénéfiques aux déplacements actifs : améliorant l’expérience lors de déplacements en modes de transport actifs, plusieurs villes ont recours au verdissement. Cette stratégie permet également d’améliorer la qualité de l’air et de réduire les îlots de chaleur. Certaines municipalités y ont aussi recours comme mécanisme de gestion des eaux de pluie.

 


     LES BÉNÉFICES EN SANTÉ ET EN ÉQUITÉ

 

  • Des rues favorisant une meilleure santé physique : les personnes utilisant la marche et le vélo comme modes de déplacement, adoptant du même coup un mode de vie plus actif, réduisent les risques sanitaires associés à l’embonpoint, à l’obésité et aux maladies cardiovasculaires. L’amélioration du sentiment de sécurité et l’attractivité des rues contribuent aussi à l’intégration de ce mode de vie chez les jeunes et les moins jeunes.
  • Des rues plus équitables : ayant comme principe de répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite, la rue conviviale permet un accès plus équitable aux activités, aux attractions, aux espaces publics, ainsi qu’aux biens et services s’y trouvant.
  • Des rues plus sécuritaires : la rue conviviale prévoit l’amélioration du sentiment de sécurité et de la sécurité de tous ses usagers. Que ceux-ci se déplacent en voiture, en vélo ou à pied, plusieurs mesures de sécurité routière ont été proposées par les villes ayant adoptée cette approche d’aménagement. La réduction de la vitesse de circulation des véhicules motorisés, l’amélioration de la visibilité de tous les usagers de la rue, la mise en place de mesures physiques et temporelles permettant la traversée sécurisée d’intersections font partie des interventions privilégiées pour favoriser la convivialité des rues.
  • Des rues favorisant aussi le bien-être psychologique : facteur important d’une bonne qualité de vie, ce bien-être est influencé par la forme et les aménagements urbains. La présence d’arbres et de verdure a aussi un impact positif sur le bien-être psychologique, ainsi que sur l’expérience des usagers en déplacement.
  • Des interactions sociales plus fréquentes : assurant la mise en place d’aménagements favorables aux modes de transports actifs, tels que des trottoirs, du mobilier urbain et des espaces publics permettant la détente, les rues conviviales ont le potentiel de favoriser une multiplication des interactions sociales entre les différents acteurs et usagers de la rue.